Stacks Image 71
Quelques articles de presse...
Traduction
ADN musical
A 34 ans, Diana Horta Popoff, fille de la flûtiste  Lena Horta et du contrebassiste Yuri Popoff, nous surprend à l’occasion de la sortie son premier opus, « Algum lugar » (« Quelque part »), sous le label Delira Música. Au lieu de jouer la flûte traversière –instrument dans lequel elle s’est spécialisée durant ses études au sein du Conservatoire Brésilien de Musique – elle chante ses propres compositions et joue du clavier.
Produit par Márcio Lomiranda, ce travail d’auteur inclut le titre “Caminhos da Diana” (Chemins de Diana), composé en son hommage par son amie Bianca Gismonti, fille d’Egberto Gismonti.
Installée en France, où elle se mariera prochainement, Diana va au-delà de l’harmonie familiale (elle est la nièce du célèbre guitariste et compositeur Toninho Horta). Elle se révèle être une interprète accomplie à la sonorité contemporaine. Dans le texte accompagnant l’album,  Ivan Lins affirme qu’elle fuit le stéréotype des « chanteuses-compositeur », pourtant si à la mode. « Il s’agit d’un travail unique, loin des clichés habituels. Pour une voix incroyablement délicate et menue, un adjectif plus approprié : adorable », analyse Ivan.
Traduction
Ziriguidum
Le chant délicat de Diana Horta Popoff
Premier CD offre des collaborations importantes à l’artiste
par Beto Feitosa
 
Pianiste, compositrice et chanteuse, Diana Horta Popoff lance son album Algum lugar (Quelque part) au label Delira Música. Originaire de l’état de Minas Gerais au Brésil, l’artiste est la fille des musiciens Lena Horta e Iuri Popoff et la nièce de Toninho Horta. Dans ce premier opus, elle collabore avec des artistes prestigieux.
Diana va où on ne l’attend pas. Son chant est délicat et intimiste, tandis que sa voix douce cherche le réconfort dans les arrangements. Dans le texte accompagnant la pochette de l’album, Ivan Lins recommande: « Quand une voix dit quelque chose, elle est sacrée. Cela vaut la peine de comprendre tout ce qui est transmis à travers les paroles, notamment celles de « Intention pour le film », commente le compositeur à propos de la collaboration de Diana avec Fernando Brant.
Diana compose aussi en collaboration avec Claudio Lins (Voix et guitare, dédié à James Taylor), Alfredo del Penho (Baião brasileiro), Stephane Ruffin (Le jour...), Luciano Garcez (Quelque part), Paloma Espíndola (Voile de l’océan avec la géniale guitare de Toninho Horta), Giovana Moretti (Pauvre coeur) et Márcio Borges (Au-delà de la fin et Dans la ronde). Seule, elle a composé Toute petite fille et, pour clore l’album, le titre Chemins de Diana composé par Bianca Gismonti unit les deux chanteuses en duo.
Loin de la matrice imposée par les radios et les scènes, Diana Horta Popoff nous présente une lettre de motivation qui est tout sauf conventionnelle. Sa musique intimiste, porte-étendard de la voix timide, suit ses propres chemins colorés dans des tons pastel.
Quelques vidéos...
Stacks Image 119
Stacks Image 261
Stacks Image 285
Photos souvenirs ...
  • Stacks Image 215
  • Stacks Image 222
  • Stacks Image 223
  • Stacks Image 233